S'Informer devient un plaisir

Biennale de Venise : Le Sénégal élu Lion d’or de la danse 2021

0

La Biennale de Venise a décerné le Lion d’or pour l’ensemble de sa carrière en danse 2021 à Germaine Acogny, la charismatique danseuse et chorégraphe franco-sénégalaise, connue comme “la mère de la danse africaine contemporaine”.

Germaine Acogny est une artiste de la plus haute qualité et de la plus grande intégrité. Sa contribution à la formation en danse et en chorégraphie des jeunes en Afrique de l’Ouest et la large diffusion de son travail dans son pays d’origine et dans le monde ont fait d’elle l’une des voix autonomes qui ont le plus influencé le développement de l’art de la danse’, déclare Wayne McGregor, directeur de la Biennale Danza.

“Acogny croit au pouvoir de la danse pour changer la vie des gens et s’est toujours engagée à partager sa passion comme un acte de transformation et de régénération”.

Acogny, aujourd’hui âgée de 77 ans, est aux commandes de l’École des Sables de Toubab Dialaw. De 1977 à 1982, elle a dirigé Mudra Afrique, une école de danse fondée à Dakar par la chorégraphe française, Mauice Béjart et le président-poète du Sénégal, Léopold Sédar Sénghor, et qui allait servir de modèle pour tout le continent.

Acogny est un “collectionneur” de prix et d’honneurs. Au fil des ans, elle est devenue Chevalier de l’Ordre du Mérite, Officier et Commandeur de l’ordre des Arts et Lettres, Chevalier et Officier de l’Ordre de la Légion d’Honneur de la République française, Chevalier de l’Ordre National du Lion et Officier et Commandeur des Arts et Lettres de la République du Sénégal… En 1999, elle a reçu la “Femme Pionnière” du Ministère sénégalais de la Famille et de la Solidarité Nationale.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.