Quand on a mal au dos, il est bien difficile d’oublier la douleur, même pendant la nuit. Pour le chiropracteur, prévenir le mal de dos passe aussi par le choix d’un matelas, d’un oreiller et… de la bonne position pour dormir.

Si le mal de dos peut considérablement nuire à la qualité du sommeil, inversement mal dormir peut être la cause de douleurs articulaires et de maux de dos. « Le chiropracteur peut apporter une réponse naturelle et plurifactorielle aux troubles du sommeil. En agissant sur les blocages et irritations nerveuses du dos, la prise en charge chiropratique permet de libérer l’influx nerveux pour réguler le rythme biologique » explique Caroline Lambert, vice-présidente de l’Association française de chiropraxie (AFC).

Le chiropracteur va se concentrer sur la colonne vertébrale, l’axe central à partir duquel partent les messages nerveux en direction des organes. Par des ajustements précis, le praticien incite le corps à s’autoréguler pour améliorer les troubles du sommeil, tant sur le plan mécanique avec des tensions musculo-squelettiques et que sur le plan psychosomatique.

LES POSTURES À ADOPTER POUR AMÉLIORER SON SOMMEIL
Dormez sur un matelas adapté ferme ni trop dur ni trop mou. Et pensez le changer tous les 10 à 15 ans.
Dormez toujours sur le dos ou sur le côté avec les jambes repliées. La position sur le dos permet à votre tête, votre cou et votre colonne vertébrale de se reposer dans une position neutre. La position sur le côté avec les genoux légèrement pliés contribue à maintenir la colonne droite. Mais n’adoptez pas une position fœtale trop recroquevillée car cela peut restreindre le fonctionnement de votre diaphragme.

Evitez de dormir sur le ventre car cette position augmente la courbure lombaire et endommage les cervicales et les lombaires.

Un oreiller est censé positionner votre tête de sorte qu’elle soit dans une position neutre. Il faut donc l’adapter à votre position de sommeil. Si vous dormez sur le dos, utilisez un oreiller fin car, trop épais, il entraînerait une mauvaise posture du cou et des épaules. En revanche, si vous dormez sur le côté, utilisez un oreiller épais pour que les cervicales soient à angle droit avec les épaules. Pour limiter la tension placée sur la colonne, vous pouvez placer aussi un oreiller entre les genoux.
Lorsque vous changez de position, pensez à soulever votre tête de l’oreiller. Essayez également de ne pas vous pencher en avant pour sortir du lit, car cela peut provoquer des douleurs dorsales. Au lieu de cela, roulez sur le côté et poussez-vous en utilisant vos mains tout en balançant vos jambes sur le côté du lit.

Si vous devez dormir sur un canapé n’appuyez pas votre tête sur un des accoudoirs.
« Nous passons près d’un tiers de notre vie à dormir, alors autant le faire bien et adopter de bonnes positions » insiste Caroline Lambert. D’autant que de saines habitudes de sommeil ont également un impact bénéfique sur notre santé générale.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici