L’ancien président béninois, Boni Yayi quitte son parti politique, les FCBE, formation qu’il a fondée en 2003 et dont il était président d’honneur. Il l’a annoncé, ce dimanche 5 avril, sur Facebook. Il estime que la direction du parti, qu’il juge illégitime, place les FCBE en soutien voilé du chef de l’Etat, Patrice Talon. Boni Yayi interdit, sous peine de poursuites judiciaires, l’utilisation de son nom et de son image pour les municipales prévues le 17 mai prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici