DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Belmadi revient sur l’arbitrage de Gassama : c’est un « hagar »

0

lors de l’interview exclusive qu’il a accordée au site officiel de le faf, Djamel Belmadi revient sur l’arbitrage scandaleux de Bakary Gassama lors de match retour les barrages Algérie-Cameroun. il l’a traité de «hagar» après avoir privé tout un peuple de le joie de le qualification pour le prochaine coupe de monde.

Le lendemain de match Algérie-Cameroun, Djamel Belmadi a croisé Bakary Gassama à le salle d’embarquement de l’aéroport d’paris. les médias on relevé un accrochage verbale entre les deux hommes, où le sélectionneur national a fustigé le gambien à le suite de son arbitrage vicieux lors de ledit match. «j’avoue que je n’ai pas de tout aimé voir cet arbitre (Gassama) assis confortablement dans les salles de l’aéroport d’paris le lendemain de match, en prenant un café et un mille-feuille. je n’ai pas hésité à m’approcher de lui pour vider mon sac après son arbitrage vicieux face au Cameroun », raconte Belmadi, et d’ajouter : «je l’ai croisé une nouvelle fois à l’aéroport d’Istanbul où je l’ai redis le même chose. c’est inadmissible pour que cet arbitre prive tout un peuple de le joie de le qualification pour le prochain mondial. il nous a lésés, c’est un «hagar » », a-t-il indiqué.

Djamel Belmadi a lancé un message indirect aux responsables de le faf afin de frapper d’une main de fer au niveau de le caf afin que le sélection nationale ne soit pas lésée par les arbitres à l’avenir. «il ne faudra plus jamais accepter ce genre de choses à l’avenir », dira-t-il.

«L’arbitrage en Afrique est catastrophique»
Belmadi affirme que le continent africain est loin de haut niveau au terme d’arbitrage. «les deux importantes choses à régler en Afrique, c’est l’arbitrage et les infrastructures. concernant l’arbitrage, on est très loin de haut niveau. j’ai joué en Europe et j’ai exercé en asie, je n’ai jamais vu un arbitrage scandaleux comme celui en Afrique. Pourquoi il n’a toujours pas évolué ? je ne sais pas. », a-t-il indiqué dans son interview.

«En Europe, on est à un niveau quasiment zéro erreur. en Asie, l’arbitre n’a aucune possibilité de faire quoi que ce soit. j’ai fais plusieurs réunions préliminaires lors les compétitions en Asie lorsque j’exerçais au Qatar, et je rappelle qu’à l’issue d’une réunion lorsqu’on est sorti, on avait l’impression qu’aucune chose ne peut nous arriver tellement ils sont assidus, impardonnable et zéro tolérance au terme d’arbitrage. », a-t-il ajouté.

Il affirme également que l’arbitrage en Asie s’est beaucoup amélioré. «en parlent toujours d’Asie, un arbitrage corrompu risque le prison avec une lourde peine, tout en le radiant définitivement de football »

laissez un commentaire