S'Informer devient un plaisir

« BBC a commis une faute professionnelle »

0


Les journalistes Madiambal Diagne et Ibrahima Sané, ancien de la BBC, Ancien journaliste à la BBC et membre du Conseil national de régulation de l’audiovisuel (CNRA), commentent les révélations de BBC Panorama sur le scandale à 10 millions de dollars impliquant Aliou Sall.

Pour Ibrahima Sané, Mayeni Jones, la journaliste de la BBC qui a réalisé l’enquête portant sur le scandale de l’exploitation du pétrole et du gaz a commis beaucoup de manquements dans la conception du documentaire et dans la collecte de l’information. « Dans son conducteur, il n’y a eu que des thèses. Il n’y a pas d’antithèse. S’il y a ces défauts, le public doit être au courant qu’elle a tenté de joindre Aliou Sall. Nulle part, elle ne dit nous avons tenté d’avoir Aliou Sall face à la caméra. Je n’ai pas vu quelque part où elle annonce qu’Aliou Sall a décliné l’invitation de venir s’exprimer. Je n’ai vu nulle part où elle annonce qu’elle a tenté de joindre quelqu’un qui apporte une antithèse. Elle aurait dû le dire dans le documentaire. C’est cela qui est correcte. Et, en ne le faisant pas, elle a fauté. C’est une faute professionnelle », a constaté Ibrahima Sané, l’invité de l’émission Jury du dimanche sur Iradio (90.3).

Pour Madiambal Diagne,  le reportage de la BBC est attaquable et tendancieux : «Cosmos Energie, qui est au cœur de cette affaire, est la partie manquante du reportage. La parole n’est pas donnée à Cosmos Energie. C’est une faute professionnelle. Cosmos a parlé et sa version a été délibérément ignorée par la BBC. Ensuite, le reportage de la BBC commence par un commentaire. Quand la BBC affirme que l’argent détourné pourrait sortir les sénégalais de la pauvreté, c’est faux. Dans ce reportage, la parole est donnée a des personnes qui parlent d’une totale mauvaise. L’Itie n’a pas été interrogé dans ce reportage.  Si la BBC avait interrogé l’Itie, celle-ci allait lui donner les éléments de transparence au Sénégal, cité en exemple dans la gestion de ses ressources naturelles. C’est une enquête plus à charge à décharge. » Madiambal Diagne était l’invité du Grand Jury de la Rfm.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.