Bamba Fall rétablit la vérité sur ses relations avec Khalifa Sall. S’il est prêt à le soutenir à la prochaine présidentielle, il n’est pas disposer être un beni oui oui. « Je n’ai pas ce temps. Ce que je fais, je le fais librement et je prends mes responsabilités. Chaque personne, au-delà de son parti, a sa propre liberté. Et moi, ma liberté m’indique d’aller avec Khalifa Sall et le soutenir pour qu’il puisse être président de la république. Je l’ai dit partout, je suis et je reste avec Khalifa Sall. Quand Khalifa Sall est candidat, je suis avec lui. Et quand il n’est pas candidat, je suis libre de choisir où je vais. Je ne suis pas dans une dahira. Je suis un politicien libre. S’il n’est pas candidat, ce n’est pas à lui de me dire où je vais. J’ai dépassé le stade où on me donne le « ndigeul ». Parce que Tanor a demandé Sall de soutenir Macky Sall, il a refusé. C’est son droit. Donc, nous aussi, nous sommes libres de refuser quand on nous demande de soutenir quelqu’un. Khalifa Sall n’est pas plus responsable que nous. Je ne suis pas un khalifiste mais un socialiste derrière Khalifa Sall. Que cela soit clair. Je ne crois à un homme mais à des valeurs… Khalifa Sall n’est ni mon tuteur ni mon père.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici