S'Informer devient un plaisir

BAD: Mohamed Chérif nommé chef de bureau-pays pour le Sénégal

0

Le groupe de la Banque africaine de développement (Bad) a annoncé la nomination de Mohamed Chérif, au poste de chef du bureau-pays pour le Sénégal, à compter du 1er janvier 2021.
De nationalité mauritanienne, Mohamed, le chef du bureau-pays désigné pour le Sénégal, a rejoint la Banque africaine de développement en 2005. Il est actuellement le chef du bureau-pays de Madagascar. Mohamed apporte à cette nouvelle fonction une connaissance approfondie des opérations de la Banque et une expérience professionnelle dans les pays Bad et Fad, dans les régions de l’Afrique du Nord, de l’Afrique de l’Ouest et de l’Afrique australe. Il a fait ses preuves dans la mise en œuvre de programmes-pays, la conduite du dialogue pays, l’identification de nouvelles opportunités d’affaires, la mobilisation de cofinancements, la gestion et le suivi de portefeuilles de pays importants et complexes.

Jusqu’à sa nomination, Mohamed a occupé les postes de chef de bureau-pays à Madagascar (2017-2020), chargé en chef de programme pays à la direction régionale Nord à Tunis en Tunisie (2016 – 2017), et chargé en chef de programme régional au Centre de ressources de la région Afrique australe, à Pretoria en Afrique du Sud (2013-2016). Il a également été chargé principal de programme pays et responsable (OIC) du bureau du Burkina Faso (2009-2011), et coordinateur principal des ressources et des programmes au département de l’évaluation indépendante (2008-2009).

Avant son entrée à la Bad, Mohamed était économiste et expert en développement des affaires auprès d’Idea international au Québec (Canada), planificateur stratégique principal au ministère des Affaires étrangères et du Commerce international à Ottawa, dans la province de l’Ontario, au Canada, et conseiller en gestion de projet et en coopération agricole en Guinée Conakry, au Centre canadien d’études et de coopération internationale (Ceci), une Ong financée par l’Agence canadienne de développement international (Acdi).

Mohamed Cherif est titulaire de trois diplômes post-universitaires, notamment d’un diplôme d’ingénieur en agriculture de l’école nationale d’agriculture de Meknès, au Maroc, d’un master en économie rurale (M.Sc.) de l’université de Laval, au Québec (Canada), et d’un master en administration des affaires (Mba) de l’université d’Ottawa (Canada).

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.