L’Observateur fait le point sur l’enquête sur les audios injurieuses entre Farba Ngom et Yakham Mbaye et Moustapha Cissé. Toutes les personnes citées dans cette affaire ont été entendues sauf le président sortant du Parlement de la Cedeao. Il  refuse de déféré à la convocation au motif qu’il est couvert par son immunité parlementaire.  Les administrateurs et directeurs de publication, qui ont diffusé les audios, se sont renvoyés la balle, chacun défendant avoir repris l’autre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici