DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

« Attention M. le président, les gens que vous avez responsabilisés ne vous disent pas la vérité »

0

C’est une vraie sortie au vitriol que Serigne Khassim Mbacké, petit fils de Serigne Bassirou, de Touba Darou Minam a fait, hier, une déclaration à la presse.

Le président du mouvement « And dolel Macky pour un 2ème mandat » a averti le chef de l’État sur les difficultés que vivent les ruraux et attiré son attention sur le comportement des personnes qu’il a nommées à des postes. « Nous échangeons régulièrement avec nos talibés. Le monde rural est fatigué. Les gens que vous avez responsabilisés ne vous rendent pas service. Ils n’aident personnes. Ils ont fermés leurs portes et leurs fenêtres. Ils ne mouillent pas le maillot. Attention M. le président, ces gens ne vous disent pas la vérité. Vous faites un bon travail, aidé en cela par la première dame, qui se bat avec sa fondation. Mais, tous les efforts que vous êtes en train de faire pour un Sénégal émergent risquent d’être annihilés par le comportement inadmissible de certaines personnes que vous avez nommées », va-t-il asséné.

Serigne Khassim Mbacké d’ajouter à l’endroit du président Sall : « nous faisons partir de ce qui vous ont élu en 2012. Nous avons un devoir d’alerte vis-à-vis de vous. Et ce que nous voyons n’est pas rassurant. Vous travaillez bien avec le plan Sénégal émergent. Les Sénégalais adhèrent à votre politique. Mais la communication est défaillante. Ceux qui doivent divulguer vos réalisations ne sont pas sur le terrain ».

Le guide religieux de demander au chef de l’Etat de « siffler la fin de la récréation » en invitant ses hommes à « ouvrir leurs portes aux Sénégalais et à échanger avec eux ». « Un opposant comme Idrissa Seck est en train de faire le tour du Sénégal. Il parle aux Sénégalais. Tous ceux qui sont avec le président Macky Sall doivent faire de même. Ils doivent s’ouvrir aux sénégalais et quitter leurs bureaux climatisés pour aller porter la bonne parole aux populations », a également indiqué Serigne Khassim Mbacké.

Pour rappel, le mouvement « And DolelMacky pour un 2e mandat » avait récemment menacé de rompre les amarres avec le chef de l’Etat, disant en avoir marre d’avaler des couleuvres. Il a fallu l’entregent de l’ancien député El Hadji Malick Guèye pour que Serigne Khassim Mbacké et compagnie ne franchissent le Rubicon.

laissez un commentaire