DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

ATTAQUE DE NOVITCHOK: Londes accuse Poutine

0

La  Russie  nie  toute implication  de  l’attaque  de Novitchok. Pourtant  Londres  le  tient  comme   responsable  depuis  le  début.  En effet  selon  l’agence  française  de  presse,  cette affaire avait engendré une grave crise diplomatique entre le Kremlin et les Occidentaux, débouchant sur une vague d’expulsions croisées de diplomates et l’adoption en août de sanctions économiques par les Etats-Unis.

L’ambassadeur américain à Londres, Woody Johnson, et le gouvernement australien, ont exprimé leur soutien au Royaume-Uni.

Ben Wallace a déclaré que son gouvernement chercherait à « maintenir la pression » sur la Russie pour signifier que son « comportement est totalement inacceptable » – tout en soulignant que la Russie, membre permanent du Conseil de sécurité comme le Royaume-Uni, userait « probablement » de son veto.

Parmi les options envisagées figurent « davantage de sanctions », a-t-il précisé. Londres souhaite également élaborer avec ses alliés européens un régime de sanctions applicables en cas d’utilisation d’armes chimiques, selon un porte-parole de Downing Street.

– Flacon de parfum –

Les auteurs de l’attaque ont été identifiés par la police britannique comme étant les ressortissants russes Alexander Petrov et Ruslan Bochirov, deux noms toutefois soupçonnés d’être des pseudonymes. Leurs photos ont été publiées et un appel a été lancé au public pour les identifier.

Ils font l’objet d’un mandat d’arrêt pour conspiration en vue de commettre un meurtre, tentative de meurtre contre les Skripal et un policier britannique contaminé après leur avoir porté secours, et usage et possession de Novitchok

laissez un commentaire