DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Arrestation de Bah Diakhaté : L’APR sonne la mobilisation pour…

0

Dans un communiqué, l’Alliance pour la République (APR) a marqué sa solidarité à Bah Diakhaté, ‘’activiste républicain, réputé pour ses analyses documentées et fouillées’’. Il est dans les liens de la détention depuis lundi dernier ‘’pour des motifs aussi fallacieux que farfelus’’, selon l’APR. ‘’Pour ce que nous savons, l’activiste est revenu, au cours d’un live, sur les propos du leader du Pastef relatifs à la criminalisation de l’homosexualité et le reniement de ce dernier lors d’une conférence conjointe avec le leader de La France insoumise tenue à l’Ucad, sur une transaction foncière et sur le cas d’un vice-président du Pastef sanctionné par sa hiérarchie pour des questions de mœurs.

De notre point de vue, aucun de ces faits ainsi évoqués et prouvés n’est constitutif d’injures publiques ni d’offense encore moins de diffusion de fausses nouvelles’’, analyse l’APR. Elle juge l’arrestation de Bah Diakhaté ‘’arbitraire’’ qu’elle a dénoncée et a exprimé ‘’sa vive préoccupation au regard des dérives liberticides des nouvelles autorités’’.

Par ailleurs, l’APR dit avoir ‘’très tôt alerté sur la mise en péril de notre vivre-ensemble par le Pastef au regard de son mode de présence en politique basé sur la violence, la haine, la manipulation, l’insulte, l’outrage et les agressions contre les institutions de la République. Moins de deux mois de gestion du pays par le Pastef, la paix civile est menacée, nos libertés sont agressées et la dictature est en gestation’’. L’APR pense que nul ne devrait accepter que Bah Diakhaté reste dans les liens de la détention.

‘’En conséquence, l’Alliance pour la République appelle les militants et responsables, jeunes et femmes du parti et de la coalition BBY ainsi que tous les républicains et démocrates épris de paix et de justice à se mobiliser pour engager le combat pour la libération immédiate et sans condition de Bah Diakhaté et pour barrer la route aux fossoyeurs des libertés et de la démocratie’’, lit-on dans le communiqué.

laissez un commentaire