Marchand ambulant de son état à Buenos Aires, en Argentine, un compatriote a été sauvagement battu par un groupe de 6 policiers. Le drame a eu lieu à Flores, un des quartiers les plus chauds de la capitale de ce pays d’Amérique latine. Selon le quotidien Les Échos qui donne l’information, il a du son salut grâce à l’intervention d’une dizaine de passants qui observait la bastonnade d »une violence inouïe. Le syndicat des vendeurs libres, avec l’appui d’un député, a déposé une plainte contre les policiers.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici