Le Directeur général de l’Agence de presse sénégalaise (Aps) poursuit son bras de fer avec les gens avec qui il a des bisbilles. Thierno Brahim a déposé une plainte mercredi dernier, contre Fatou Diop, Yaye Fatou Mbaye Ndiaye Barry, deux agents récemment licenciés, ainsi que le Secrétaire général du Syndicat des professionnels de l’information et de la communication du Sénégal (Synpics), Ahmadou Bamba Kassé, et X également. La plainte est déposée à la Brigade des affaires générales générales (Bag) de la Division des investigations criminelles (Dic). Le plaignants vise les chefs de faux et usage de faux  dans un document administratif, escroquerie et abus de confiance portant sur des deniers publics, violences et voies de fait, rébellion et association de malfaiteurs. M. Fall  reproche aux mis en cause une gestion « peu orthodoxe » des fonds alloués par le ministère de la communication au personnel de l’agence lors de la campagne présidentielle du 24 février 2019. D’un total de 65 millions de F Cfa, le montant était réparti ainsi  : 55 millions en espèces et 10 millions par chèque au nom de l’Aps.

D’après le directeur, le jour de la fermeture de la campagne, les sommes de 31 millions de F Cfa en espèces et 34 millions en chèque avait été remis aux requis et dès le lundi 25 février, le chèque est rendu et remplacé par un autre de 10 millions F Cfa.

M. Fall qui a constitué Me Cheikh Khoureychi Ba, déclare toujours dans la plainte que le chèque a été endossé à la station d’essence Total Soumbédioune, moyennant une commission de 10%

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici