S'Informer devient un plaisir

Après Mamasita, Sidiki Diabaté s’exprime à son tour

0

Depuis sa sortie de prison, Sidiki Diabaté a finalement décidé de rompre le silence et de s’exprimer sur l’affaire de l’accusation des violences conjugales qui avait conduit à son arrestation. violences conjugales dont il était accusé.

Depuis le mardi 29 décembre dernier, le griot malien Sidiki Diabaté avait préféré garder le silence. Même la sortie de sa compagne ne l’avait pas poussé à réagir. L’on se souvient qu’au cours de sa sortie, Mamacita Sow avait indiqué qu’elle était « fatiguée mentalement et physiquement ».

« Donc qu’il soit libéré ou pas, je n’ai rien à dire au fait. Si la justice a décidé ainsi, c’est que ça doit se passer ainsi. Mais je suis épuisée mentalement et physiquement. Moi je ne peux pas sortir. Si je sors, on me regarde bizarrement. Je ne peux pas être dans les endroits publics », avait réagi Mariam Sow.

Après avoir gardé le silence pendant un moment après sa sortie de prison, à l’occasion de la nouvelle année 2021, Sidiki Diabaté a adressé un message à ses fans et ses proches via sa page facebook. L’artiste malien s’est aussi adressé aux autorités maliennes, ignorant royalement son ex-compagne Mamacita Sow, dont les accusations de faits de violences et blessures l’ont conduit à la maison d’arrêt de Bamako.

« À vous tous qui avez cru en moi. À vous tous qui m’avez témoigné tant d’attention et d’affection. À vous tous qui m’avez montré votre infaillible soutien de près ou de loin. Et à vous tous qui avez porté ma peine à bout de bras du début jusqu’aujourd’hui à travers vos prières, vos messages, vos visites (Grand P lui a rendu visite en prison), vos vidéos etc… », a poursuivi le jeune griot malien.

« Vous avez été d’un grand réconfort pour moi et ma famille. Que le tout puissant vous bénisse tous ainsi que vos familles respectives. À nos autorités, je tiens à vous rassurer de ma disponibilité sans faille jusqu’à la fin de la procédure », a conclu le chanteur qui dit se conformer aux décisions de justice.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.