DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Antony Blinken termine sa tournée africaine au Rwanda, où il est fraîchement attendu

0

Le secrétaire d’État américain est arrivé à Kigali ce mercredi soir et doit rencontrer le président Paul Kagame ce jeudi 11 août, puis visiter le mémorial du génocide des Tutsi. Au menu des discussions, les relations avec la RDC et le M23, les droits de l’homme, mais aussi le sort de l’opposant Paul Rusesabagina, résident américain condamné à 25 ans de prison pour terrorisme au Rwanda. Autant de sujets qui font grincer des dents à Kigali.

Dans la presse pro-gouvernementale rwandaise, les articles dénonçant l’approche des États-Unis face la crise du M23 et l’affaire Paul Rusesabagina se sont multipliés ces derniers jours, a constaté notre correspondante à Kigali, Laure Broulard. Sur Twitter, le ministère des Affaires étrangères a de son côté indiqué que Kigali s’attend à des « échanges robustes » au sujet de la bonne gouvernance et des droits de l’homme.

Antony Blinken, premier secrétaire d’État américain à visiter le Rwanda depuis 2016, devrait en effet exprimer des inquiétudes au sujet du respect de la démocratie au Rwanda, alors que de plus en plus de critiques se font entendre aux États-Unis sur le bilan en terme de droits humains du gouvernement de Paul Kagame. Fin juillet, Robert Menendez, président de la commission des affaires étrangères du Sénat, a ainsi appelé à reconsidérer le montant de l’aide américaine envoyée à Kigali.

Mais Antony Blinken va surtout se concentrer sur « le rôle que le gouvernement rwandais peut jouer dans la réduction des tensions avec la RDC ». À Kinshasa, il a déclaré que les États-Unis sont « préoccupés » par les informations selon lesquelles le Rwanda soutient le M23, sans toutefois condamner ouvertement le gouvernement rwandais.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.