DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Amadou Ball Ba (Macky Tann), un exemple d’engagement des étudiants aux côtés de Macky SALL!

La communication, la concertation et l’inspection sont très importantes pour élucider tous les points floux. Nous vivons des périodes où tout le monde communique, informe et donne son avis sur des faits et phénomènes. Ce qui fait que plusieurs suppositions sont fausses au Sénégal. Je l’ai su réellement lorsque j’ai connu le président du mouvement Macky Tann Amadou Ball Ba dans sa dimension politique.

En effet, monsieur Amadou Ball Ba avait certainement des doutes sur les réalisations de SEM Macky Sall dans la région de Matam et dans le Sénégal. Mais il a eu la vision et le courage de descendre sur le terrain pour la véracité de ce qui dit. Ce qui lui a permis de voir à quel point SEM Macky Sall tenait vraiment au Fouta.
Par le biais du plan Sénégal Émergent (PSE), le président Macky Sall a su réaliser des projets qui ont permis :
– au redressement stratégique du secteur de l’électricité (même des hameaux ont de l’électricité dans la région de Matam),
– à la promotion de l’agriculture et la modernisation de l’agriculture familiale (la promotion du riz et de l’oignon de la vallée pour l’autosuffisance et la sécurité alimentaire, la subvention de matériels techniques)
– à l’exploitation des ressources minières (qui permet à la région de Matam de bénéficier des recettes, de loger les étudiants de la région de Matam à Saint-Louis et à Dakar)
– le programme de recrutement des jeunes (plus de 1000 jeunes travaillent dans les différents secteurs comme l’environnement).
– au développement de logistique et des infrastructures (route goudronnée de Saint-Louis à Bakel, route de Dandé Mayo en programme, pond de Ganguel Soulé, pont de Matam, hôpital Régionale de dernière génération de Ourossogui en chantier, Aéroport de Ourossogui, construction de forages et d’écoles).

Cependant dans une vidéo virale de Fouta Tampi, des stades en synthétique des autres régions du Sénégal se présentaient et s’ajoute à sa fin un petit terrain de football à poteau de bois et transversale de fil pour dire que c’est qui existe au Fouta alors que le grand stade synthétique de régional Matam avec un grand tribune et le stade de Ourossogui avec un tribune, le stade synthétique de Thilogne avec tribune, le stade des Agnams avec tribune, le stade de Kanel avec tribune, le stade de Sinthiou Bamambé avec tribune, etc. sont là (pure manipulation).

Une autre supposition qui consiste à faire croire au peuple et au gouvernement que le jeunesse et les étudiants ne sont pas du côté du président de la République a été démentie par les actes forts du président du mouvement Makki Tann. C’est vrai qu’il y avait des frustrations partout chez les étudiants car ils n’étaient pas considérés comme il le faut, alors qu’ils devaient être la lumière de la société parce que celui qui a fait la dialectique ascendante ne doit rester les bras croisés face aux dérives et vices sociales. Ce qu’il fallait comprendre est que les étudiants n’attendaient qu’un coup de fil de quelqu’un qui dirait que les étudiants sont une partie intégrante de la société.

M. Amadou Ball Ba est d’abord passé voir les étudiants de Dakar pour voir leur situation tout en compatissant avec eux les conditions qu’ils vivent, en expliquant aussi que la jeunesse ne doit pas attendre de l’Etat mais doit se mettre au travail jusqu’à ce que ce dernier s’y mette. Ensuite, il passe à Saint-Louis pour inviter les étudiants de cette province à adhérer à sa cause qui est la « politique autrement », tout en s’engageant à nous régler le problème de l’équipement du logement des étudiants de la commune de Ogo. Ce que je retiens dans la rencontre entre les étudiants de Saint Louis et la délégation de la commune tourne autour de trois points.

1. la compatibilité de la politique de M. Amadou Ball Ba avec les étudiants de Saint-Louis. Cette politique vise une gestion participative sans laisser aucune couche sociale.

2. La jeunesse en général et les étudiants en particulier renouvellent leur confiance envers SEM Macky Sall. Partout des étudiants appellent pour rejoindre la cause et tout un chacun s’engage pour la massification.
3. le retour à la confiance. Les autorités politiques ont l’œil sur les actions du mouvement Makki Tann ; la peur règne du côté de l’opposition et la confiance se multiplie du côté du pouvoir. Autrement dit que les masques sont tombés et les réalités sont en face. Seuls ne sont pas avec le président Monsieur Macky les jeunes ignorants, les jeunes fâcheux et naïfs. La dame philosophe Diotime disait à Platon « car l’ignorance a précisément ceci de fâcheux que, n’ayant ni beauté, ni bonté, ni science, on s’en croit suffisamment pourvu ».

Comme tout le monde le voit, nous savons que même SEM Macky Sall s’est satisfait du beau travail de mouvement Makki Tann et il sera toujours fier car le travail se poursuit. Le programme téléthon nous édifiera plus sur la l’importance de Macky Tann dans le développement politique et social du pays.

Oumar Anne
Étudiant à l’UGB

laissez un commentaire
%d blogueurs aiment cette page :
Verified by MonsterInsights