DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

Akon City : Fin de partie pour le rappeur

0

Si Alioune Badara Thiam alias «Akon » avait respecté les termes de la convention signée avec la Société d’Aménagement et de Promotion des Côtes et Zones Touristiques du Sénégal (Sapco), les autorités s’apprêteraient, en ce fin 2023, à réceptionner la première phase d’ « Akon city ».

Le «Wakanda africain» vendu en grandes pompes par le promoteur lors de la pose de la première pierre en septembre 2020. Une échéance finalement repoussée en 2026 par Akon qui s’est vu attribuer quelques 55 hectares à Mbodiène contre des investissements estimés à 6 milliards de dollars.

Après une mise en demeure adressée à Akon et la sortie tranchée du directeur général de la Sapco, les autorités semblent décidées à reprendre le site d’autant que des groupes très sérieux se bousculent pour y ériger de grands projets en direction des Jeux olympiques de la jeunesse prévus à Dakar en 2026. Selon L’Observateur, la Sapco va faire parvenir, dans les prochains jours, une lettre mettant fin au partenariat pour non-respect total de la convention signée entre les parties. La décision a été actée lors d’une récente réunion de coordination.

Il faut dire qu’Alioune Badara Thiam est difficilement défendable dans cette affaire. En lieu et place de la ville futuriste annoncée, il a proposé «en attendant» la construction d’une «Maison d’hôtes» sur le site. Tout semble indiquer qu’ « Akon city » a le même destin que Diamniadio Lake city qui n’existait que sur des belles maquettes et un gigantesque tableau. La triste réalité est qu’aujourd’hui le site, situé à Mbodiène, est devenu une vaste zone de pâturage pour le bonheur des bœufs, moutons et autres chèvres.

laissez un commentaire