Le Conseil d’administration de 2As qui s’est réuni, hier, a interdit la construction d’un nouveau Cargo village dans l’enceinte du nouvel aéroport de Diass. Une décision prise par les administrations suite à la reprise du Fret à l’import par 2As des mains de Teyliom Logistics, sans être en mesure de traiter le Fret à l’Import et de les garder, conformément aux règles aéronautiques  avant de bouder le nouveau Cargo village construit sur les lieux. Le Conseil d’administration a également donné un ultimatum à la direction de 2As pour entamer des négociations par le canal du ministère des Transports aériens sur le prix de la location des 2000 mètres carrés au Cargo village de Teyliom. Mieux, les administrateurs, qui étaient très remontées contre la direction de 2As, ont pris la décision de virer le directeur général, Alp Becerik et son successeur prendra fonction le 1er avril prochain.

Une mesure prise par suite aux menaces de boycott du Fret à l’import brandies par les compagnies aériennes à cause du manque de logiciel de 2As pour traiter les messages opérationnels cargo, l’absence d’infrastructures pour réceptionner le Fret et procéder au traitement selon les exigences aéronautiques. Il s’y ajoute que les transitaires se plaignent des colis perdus et de la lenteur des procédures d’enlèvement. Et pour ne rien arranger, les Douanes et la Haute autorité de l’aéroport se sont opposées aux traitement des deux flux dans un même endroit (Cargo Terminal).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici