DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

AFFAIRE IMAM NDAO: LA FATWA CONTRE LIBERATION ET SON DIRECTEUR DE PUBLICATION

0

Le mouvement Nittu Deug tenait un point de presse afin de revenir sur le procès de Imam Ndao et ses co-détenus dont le procès ouvert le 27 décembre dernier puis renvoyé, devrait avoir lieu le 14 février prochain.

Une occasion pour les membres du mouvement, les familles des présumés, notamment le neveu de l’imam, Ibrahima Kâ et la sœur de l’un de ses codétenus, Moustapha Diatta, ainsi que l’ancien Ministres chargé des affaires religieuses, Ahmadou Bamba Ndiaye de s’en prendre au quotidien Libération.

Si le Ministre s’en est limité à appeler la presse à plus de sérénité tout en dénonçant le fait que le journal Libération, « en tant que organe privé, puisse avoir en possession les PV de l’enquête et qu’à chaque fois en sort des brides qui accusent les présumés alors que le procès est en cour », les membre de Nittu Deug et les familles s’en sont pas limité à des mises en garde.

Pointant directement du doigt le journal Libération et citant nommément son directeur de publication, Cheikh Mbacké Guissé, ces derniers très remontés contre « l’acharnement dont font l’objet leurs parents de la part du journal », s’en sont pris sévèrement à ceux qu’ils estiment être de mèche avec le pouvoir pour mieux incriminer les détenus ».

Et à les croire, ceci n’est que l’œuvre de « Yakham Mbaye, le grand patron dudit quotidien, un politicien du côté du pouvoir et qui ne fait cela que pour réconforter l’Etat dans ses fausses allégations concoctées que pour pouvoir bénéficier des fonds de lutte contre le terrorisme ».

Et coïncidence pour coïncidence, la publication du jour du quotidien cité brandit devant l’assemblée parlait encore du dossier Imam Ndao.

 

Par mounamak

laissez un commentaire