L’affaire de la vidéo «fuitée» a été soulevée, hier, dans la presse. Elle implique, ainsi, Ndéla Madior Diouf et une partie du personnel de sa radio «Saphir» FM. Dans cette vidéo en question, le jeune Babacar Diop, en rogne contre son employeuse Ndéla Madior Diouf, l’a taxée de choses pas du tout catholiques.

La réplique ne s’est pas fait attendre. Dans sa version, la cheftaine du parti RNUA (Réconciliation Nationale pour l’Unité Africaine), dégage d’un revers de la main les accusations contre elle et parle d’ «un jeune qui a voulu l’infiltrer». Aujourd’hui, l’affaire est passe d’atterrir à la justice puis que, à en croire nos sources, la Présidente Directrice Générale du réseau des radios «Saphirs» qui entend laver son honneur, annonce le dépôt d’une plainte contre ses accusateurs. Nous y reviendrons.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici