Le procès des bourreaux de F. N, cette femme présentée à tort comme étant une voleuse puis filmée et humiliée, a été renvoyé au 30 juillet à la demande des avocats de la partie civile. Placés sous mandat de dépôt depuis mercredi, Ibrahima Diaw, Babacar Ndiaye et Moussa Diallo risquent gros.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici