Les héritiers de feu Serigne Abdou Kader Mbacké ont traîné en justice Aliko Dangoté (patron de la cimenterie Dangote), Roger Gold Smith, ancien administrateur général de la société, son remplaçant Lucas Erik Haelterman et Astou Mbaye pour escroquerie, vol, association de malfaiteurs, abus de biens sociaux, entrave au fonctionnement d’une société et faux et usage de faux. Selon les plaignants, Dangoté a volé les 10% d’actions de leur père avant de changer la dénomination de la société à leur insu. C’est pourquoi, ils réclament 5 milliards à titre de prévision. Dans le verdict qu’il a rendu hier, le juge a demandé la jonction des deux procédures et ordonné la suspension des poursuites jusqu’à l’intervention d’une décision pendante devant le doyen des juges. Ainsi, le Tribunal ordonne la jonction pour statuer par un et même jugement. Par ailleurs, s’il existe une troisième procédure devant un juge d’instruction, qui, également, aurait une influence sur la décision du Tribunal présentement saisie, le juge surseoira à statuer en attendant l’issue de la procédure d’instruction.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici