S'Informer devient un plaisir

Ablaye Khouma (APR) raisonne les jeunes pyromanes: » Ne brûlons pas notre si cher pays… »

0

Dans un contexte de résurgence du virus du Covid-19, appelé la « 2ème vague « , le Gouvernement de la République du Sénégal a pris toutes les dispositions idoines afin de minimiser les dégâts. Ainsi, il vient d’instaurer l’état d’urgence assorti d’un couvre- feu de 21H à 5H du matin. Mis en application, hier, ce décret a vu des récalcitrants. Des jeunes de la capitale (Médina,Grand- Yoff, Grand Dakar, Parcelles Assainies, etc.) ont tout brûlé pour marquer leur désaccord. Et Ablaye Khouma de tirer sur la sonnette d’alarme pour raisonner ses jeunes concitoyens :

« Ces jeunes doivent savoir que l’heure est grave. En prenant la mesure qui consiste à déclarer l’état d’urgence assorti d’un couvre-feu de 21H à 5H du matin dans les régions Dakar et Thiès, le Président de la République son Excellence Monsieur Macky Sall veut circonscrire davantage le virus. En sus, ces deux grandes villes hébergent le plus de cas (plus de 90% de cas déclarés). Tout le monde doit alors se lever pour soutenir cette dynamique de lutte pour venir à bout de cette pandémie qui continue de faire des ravages », s’est expliqué M. Khouma. Le responsable politique de luxe du parti présidentiel à Kaolack, de dire à l’endroit des rétifs :

« Ne vous laissez pas manipuler ni embrigader par des politiciens véreux qui n’ont aucun sens de l’intérêt commun. L’État du Sénégal qui est conscient de la dangerosité du virus ,veut stopper à sa propagation et, c’est tout le sens qu’il faut donner à cette mesure.Je vous invite à rester calmes et sereins. La préoccupation majeure du Chef de l’État , aujourd’hui, c’est de pouvoir sauver le maximum de vies au Sénégal .Que tout le monde veille au respect scrupuleux des mesures barrière telles que édictées par nos autorités sanitaires. Il n’ya vraiment pas place au verbiage et autres discours creux qui ne nous mènent nulle part. Prenons conscience de la gravité de l’heure et cessons de mettre le feu dans ce pays que nous aimons tant », a-t-il invité.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.