DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

4 chauffeurs se relaient sur une jeune fille

0

Doundé, un village de la commune d’Orkadiéré, est secoué par une affaire de moeurs. Quatre chauffeurs sont poursuivis pour viol collectif.

Les faits remontent à la semaine dernière, rembobine le quotidien d’information : « De retour d’une soirée dansante, D. Ba et son copain sont surpris en cours de route par quatre hommes. Ces derniers s’attaquent à eux. »

D’après la source de L’OBS, le petit ami a réussi à prendre la fuite, laissant la jeune fille âgée de 22 ans entre les mains des assaillants. C’est ainsi qu’ils ont entraîné D. Ba, dans une maison abandonnée : « Ils la déshabillent, la ligotent, et la contraignent, à tour de rôle, à des rapports sexuels ».

Les cris de la victime finiront par alerter l’un des vigiles du marché local. Muni de sa lampe de poche, celui-ci surprend sur place les quatre hommes en train de se relayer sur la jeune fille.

Le vigile identifie l’un des violeurs comme étant son voisin de quartier. La bande s’empresse de vider les lieux, abandonnant leur victime « complètement nue » sur place.

Assistée par le vigile, cette dernière est acheminée à la structure sanitaire de la localité avant de porter plainte contre ses bourreaux tous identifiés comme des clients de sa tante, une restauratrice à Doundé. Il s’agit des nommés I. Ndiaye, A. Fall, M. Ndiaye et A. Mbaye.

Les mis en cause dont deux mariés, et pères de famille, ont été interpellés par les pandores de la Brigade de gendarmerie de Semme. Ils nient partiellement les faits à eux reprochés dans la mesure où souligne L’Obs : « Ils ont avoué avoir déshabillé la jeune fille quand son copain a pris la fuite, précisant qu’ils n’ont pas eu le temps d’abuser d’elle parce que surpris par le vigile ».

Ils ont tous été déférés au Parquet de Matam et placés sous mandat de dépôt au terme de la durée légale de leur garde à vue.

laissez un commentaire