Une conseillère municipale en prison pour outrage à un magistrat

La conseillère municipale Fatou Fall a comparu devant la chambre  de la cour d’appel de Dakar pour outrage à magistrat. Elle a été condamnée en première instance à 8 mois de prison ferme, le parquet général a requis la confirmation de la peine. Elle sera fixée sur son sort le 18 février prochain.

D’ores et déjà, Fatou Fall va remuer la langue 7 fois avant de s’adresser à un magistrat. Pour avoir manqué de respect à un juge, elle a passé 4 mois ferme au gnouf. En effet, les faits se sont déroulés dans le courant du mois de novembre 2018. La quarantaine sonnée, Fatou Fall est venue au tribunal de Dakar pour assister au procès de son fils. En errant dans les couloirs des bureaux des magistrats, elle s’est mise à crier en traitant les magistrats de tous les noms d’oiseaux. C’est ainsi qu’un des magistrat est sorti de son bureau pour lui intimer l’ordre de quitter les lieux. N’ayant pas sa langue dans sa poche, la prévenue a dit: “je suis conseillère municipale et personne n’a le droit de me donner des ordres ou de me limiter y compris un simple magistrat. C’est à cause de ces propos, qu’elle a comparu devant la cour d’appel de Dakar pour outrage à magistrat.

À la barre, elle a demandé pardon et déclare que c’est une erreur de sa part. “Ce n’est pas un simple juge qui va me dicter les comportements à tenir”, ce sont mes propos, mais je les regrette amèrement. Le juge l’a sermonnée et lui fait savoir qu’un magistrat n’est jamais petit ou simple. L’avocat de la défense quant à lui, a demandé une application bienveillante de la loi  du fait que sa cliente a déjà purgé 4 mois. Le procureur général estime que le coup est marqué et demande la confirmation de la peine de la première instance.

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com