La guerre de Troie             

La politique au 21e siècle c’est de la haute science qui implique une seule équation avec des ramifications généralement inconnues. Et dans un pays comme le Sénégal le facteur WADE rend l’opération plus complexe voire même alambiquée. De ce fait, même certains politistes de rang A, connus pour leur pertinence et leur rigueur, tombent dans le piège avec une vision analytique qui surfe au premier degré alors que le Pape est toujours lu en filigrane. Il fait dans le suspense, marque des grands tactico-techniciens, pour surprendre, autrement dit , ne pas donner une marge de manœuvre (le temps de la préparation) au camp d’en face. Surtout, dans ce cas de figure où, l’adversaire a eu à pratiquer le ‘’Vieux’’ pendant presque deux décennies, il serait lacunaire pour lui de jouer directement et précisément.  C’est la raison pour laquelle, il distille des bulles de sondes tout en gardant jalousement sa solution à lui.  Une solution qui sera certainement dévoilée dans les arrêts de jeu de la campagne électorale.

Je vais imiter pour cette fois-ci,  l’actuel premier ministre Mouhamed Boun Abdallah DIONNE en faisant cette prophétie que WADE va soutenir Idrissa SECK et pour plusieurs raisons :

– Le Père du libéralisme en Afrique a toujours souhaité le maintien au pouvoir de la galaxie libérale pendant au moins 50 ans. Le contentieux lourd entre les deux hommes ne peut pas résister au vœu pieux du ‘’Vieux’’ voulu et répété sous tous les toits

– Le Président WADE va faire un soutien utile et efficace. En d’autres termes quand il s’engage actuellement, il le fera avec un candidat de l’opposition capable, de par son expérience dans le landerneau politique sénégalais, de déboulonner le Président sortant en l’occurrence Macky SALL. De ce point de vue, la coalition Idy2019 présente les meilleures garanties.

– Également tous les états-majors du President WADE sont aujourd’hui avec Idrissa SECK et, cette donne non négligeable prépare psychologiquement l’opinion à des éventuelles retrouvailles entre les deux personnalités. Mieux encore, avant leur ralliement à la coalition Idy2019 ils ont tous rencontré le  ‘’Pater’’ à Versailles.

– Idrissa SECK est l’un des artisans qui ont porté WADE à la tête du pays en 2000. Maintenant c’est le moment où jamais pour le Pape du Sopi de rendre la monnaie. Surtout quand son honneur est en jeu au regard du traitement diabolique que Macky SALL lui a réservé depuis son accession à la magistrature suprême. Au même moment, il ne cesse de tresser des lauriers à son rival de tous les temps pour le narguer.

– Dans ce ‘’jeu de Troie’’ entre libéraux, le néophyte Ousmane SONKO populiste jusqu’à la moelle pourrait être la grande victime. Car, il est obnubilé par son alliance avec WADE alors que ce dernier l’utilise tout simplement comme un moyen de ses objectifs. Mais en réalité, il n’est pas intéressé par son offre.

 

Ibrahima SECK Junior

SG Adjoint UJTL/TOUBA

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com