En Indonésie, la police utilise un serpent pour obtenir des aveux

Des mesures disciplinaires sont en vue à l’encontre d’officiers de police ayant drapé un serpent autour du cou d’un suspect en Papouasie, pour obtenir ses aveux sur le vol de téléphones portables.

Une vidéo diffusée sur les réseaux sociaux montre un homme soupçonné d’être un pickpocket criant, les mains menottées derrière le dos, et le serpent autour du cou.

Il hurle alors qu’un policier l’interroge : “Combien de fois as-tu volé des téléphones mobiles ?”

“Juste deux fois”, répond le prévenu. Le policier semble vouloir placer le serpent dans la bouche du suspect, et ses collègues se mettent à rire, selon la vidéo qui n’est pas datée.

Attention !Certaines images pourraient heurter votre sensibilité.


Le porte-parole de la police défend cette méthode d’interrogation : “Lorsque le suspect a été interrogé, il était très difficile d’obtenir ses aveux. L’enquêteur a pris l’initiative de faire venir un serpent qu’il gardait à la maison pour lui faire peur.”

“Le résultat a été positif, et le suspect a avoué avoir pris le téléphone portable de la victime qui se trouvait au poste de police à ce moment-là”, ajoute-t-il.

Cependant, le porte-parole de la police a confirmé qu’un policier est actuellement interrogé par la division des affaires internes de la police de Papouasie.

Tonny Ananda Swadaya, le chef de la police du district de Jayawijaya, où s’est produit l’incident, a promis de travailler “de façon plus professionnelle à l’avenir”.

Il a présenté des excuses dans un communiqué et a précisé que le suspect n’avait pas été mis en danger. “Le serpent était apprivoisé et n’était pas venimeux ou dangereux”, soutient-il.

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com