SONKO SE REBIFFE ET INVITE ABDOU NDENNE SALL AU DEBAT

Cela  va  crescendo, une  véritable  réponse du berger à la bergère. Le  député Ousmane Sonko a  commencé par lever le lièvre  pendant la déclaration de politique  générale du premier ministre  Mohamed Boun Abdallah Dionne. Selon  celui qui est aujourd’hui appelle le ‘’député du peuple, les chiffres avancés  pour le projet de train express régional sont fausse.

Par  la suite le ministre délégué  auprès du ministre des infrastructures des transports terrestre et du désenclavement,  Abdou Ndené Sall  est  revenu à la charge pour donner sa version des faits.

Mais pour  le député Ousmane Sonko  ce dernier n’a fait outre que confirmer ses propos. Mieux  le parlementaire assure  M. Sall  parle de 800 milliards au lieu de 568 milliards annoncés par le président de la République. «   C’est un aveu de taille qui  peut être considéré comme un pas vers la vérité. Mais cela n’éteint pas le débat » dit-il

Apportant plus de précision, il notifie que les 800 milliards ne couvre  que  les 38 kilomètres de la première phase. Et cela  porte   sur la distance  de Dakar Diamniadio.   Ceci n’intègre pas la seconde phase allant de Diamniadio à Dias sur  une distance de 17 kilomètre. «  Il suffit de faire le calcul pour comprendre que  j’ai raison sur toute la ligne » renseigne Ousmane Sonko.

Il ajoute qu’il ne couvre pas le cout des travaux conditionnels assujettis à la notification de la disponibilité des crédits aux entrepreneurs. Ainsi  cela  ne couvre pas non plus  le  cout de l’étude de l’impact environnemental et social préviue dans le rapport de la banque africaine de développement pour évaluer les autres  conséquences de nature sociale et économique tel que  la  sécurité des  populations te la perturbation des échanges entre communes qu’entrainera la construction de murs de clôture le long des voies. «  Au-delà cet aveu  sonne grave quant à la crédibilité et la sincérité  du budget car jusqu’à présent c’est 568 milliards qui est inscrit dans le budget et dans le plan triennal d’investissement public ( PTIP). Et de s’interroger : «  Quid du dépassement ? »

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com