Nous en savons un peu plus sur le présumé détournement des 65 millions de francs, SourceA dévoile le modus operandi de cet argent destiné à la subvention allouée à l’Agence pour la couverture médiatique de l’élection présidentielle du 24 février dernier.

L’argent a été réparti entre les 62 permanents dont le directeur général, les 23 pigistes et les 14 contractuels de l’Agence. Ainsi, les journalistes et techniciens ont reçu, chacun, 25 000 FCfa par jour, durant les 21 jours de campagne, soit 525 000 FCfa par personne.

Idem, les correspondants régionaux ont reçu, individuellement, 575 000 FCfa, les rédacteurs en chef 735 000 FCfa, chacun, les coordonnateurs et les secrétaires généraux, 850.000 francs Cfa chacun.

Le DG, Thierno Birahim Fall, a reçu, via des virements, la somme de 5 700 000 FCfa, soit dix fois plus que les permanents. Le reliquat des 9 170 000 FCfa sur les 65 millions, a été utilisé pour les besoins de l’assurance-maladie, indique le journal.

Le Directeur général, Thierno Birahim Fall, a déposé une plainte contre deux employées licenciées et le journaliste Bamba Kassé, suspendu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici