DERNIERES INFOS
S'informer devient un réel plaisir

16e Édition du Gamou des Kalounayes : Le développement local et la stabilité, les sujets de préoccupations

0

Les populations du Kalounayes ont vécu, hier, vendredi, la 16ème édition de leur Gamou. Cet événement a servi de moment pour lancer un appel à la préservation de la paix surtout dans ce contexte tendu de report de l’élection présidentielle. « Malgré les fortes tensions notées un peu partout dans le pays ces dernières années, en plus des événements nés du report de la présidentielle, les Kalounayes n’ont pas été impactées et affectées, et au-delà cette crise actuelle n’affectera non plus cette zone », nous apprend Babacar Arouna Sané, membre du comité d’organisation du Gamou.

Il ajoute que le développement de la zone passe par leur capacité de pouvoir gérer les problèmes actuels et futurs. Les devants ont été pris avant l’arrivée de cette crise issue du report de la présidentielle selon Babacar Sané. Selon ce dernier, la zone vit les toujours les séquelles de longue crise qui a frappé la Casamance, et qui connaît une accalmie totale.

Cependant, Babacar Arouna Sané porte-parole du comité d’organisation a appelé au nom du Khalife des Kalounayes, Cheikh Bounama Coly, les populations notamment sénégalaises à la patience, à la tranquillité, à la sérénité, et promeut la concentration.  » Il n’y a pas de crise qui ne se termine pas par des concertations « , insiste-t-il.

Le processus de négociation et de concertation est nécessaire pour apaiser les tensions, annonce le porte-parole du comité d’organisation du Gamou des Kalounayes.

Le Préfet de Bignona Mamadou Khouma après avoir salué l’engagement du Khalife Cheikh Bounama Coly pour la paix a demandé à ce dernier de prier pour la stabilité dans la paix du pays.

L’autorité administrative a sollicité des prières pour que l’élection présidentielle se déroule dans la paix. « La violence n’est pas bonne et ne règle rien », a signifié le Préfet. Malgré toutes les violences et toutes les divergences, les gens se retrouvent toujours autour d’une table à travers un dialogue, a ajouté le préfet Mamadou Khouma.

laissez un commentaire