A cette questions les savants musulmans ne sont pas tous unanimes. Même si certains estiment que celui mange ou boit par oubli en cours de la journée doit payer cette journée, d’autres pensent plutôt que ce dernier devra poursuivre son jeûne, sans devoir aucun rattrapage. C’est ce que semble défendre, notre Oustaz Babacar NIANG.

Regardez…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici