Jaxay  manque de  tout. Une commune née  de l’acte trois de la décentralisation, et  qui  tient  son  nom  du  projet  de  recasement  des victimes  de  l’inondation du  temps du  président Abdoulaye Wade. Seulement, la  pauvreté  en  termes  d’infrastructures est   telle que  la  localité  n’a même  pas  de  terrain  de  football, même la  mairie  a loué  le  bâtiment  qui  l’abrite.

 L’éclairage public  fait  défaut  et  l’insécurité  règne  en  maitre  absolu.  Dans  cette  optique,  une plateforme des jeunes de Jaxay est  mise  sur  pieds. L’idée étant   sensibiliser  les  jeunes  et  les  femmes  à  l’entreprenariat  dans  la  commune  de  Jaxay. Du  moins  selon Boubacar  Traoré  qui  a  confié  à  Thieydakar les  tares de  la  localité….

Regardez

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici