O. Diop, vendeur de « café de Touba », a pris en flagrant délit d’adultère sa 3e épouse. Les faits remontent à dimanche dernier à Yeumbeul. D’après Les Echos, à chaque fois que le mari cocu quittait son domicile pour se rendre à son lieu de travail à Guédiawaye sur les chantiers du BRT, le vigile, nommé D. Sy, qui se renseignait sur les horaires de ce dernier, déroulait son plan. Le mari qui soupçonne sa femme, feint d’aller au boulot. Il va retrouver sa femme en plein ébat sur son lit conjugal avec le vigile nommé. L’époux muni de son gourdin, va asséner plusieurs coups au vigile qui se défend avec sa machette. Malmené, le vigile s’enfuit à moitié nu dans la rue. Après une plainte du mari, le vigile a été arrêté et placé sous mandat de dépôt pour adultère, coups et blessures, menace de mort et détention illégale d’arme… Quant à l’épouse du vendeur de café, elle a avoué aux enquêteurs avoir couché plus de 10 fois avec son amant moyennant de l’argent.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici