Sokhna Aïda Saliou Thioune veut apaiser la tension entre son fief et Janatoul Mahwa, quartier général de Serigne Saliou Thioune. Même devant la presse, il faudra savoir à quoi s’en tenir. Elle a défini la conduite à tenir à Ngabou.

Le mot d’ordre semble lancé dans le cercle des disciples de Sokhna Aïda Diallo. Avant, pendant et après les temps forts du grand Magal « il est strictement interdit aux talibés d’aborder la rivalité entre la veuve de Cheikh Béthio Thioune et son fils aîné Serigne Saliou Thioune, surtout devant la presse ».

Une information confirmée par un proche de Sokhna Aïda Diallo, en l’occurrence Barary Coly qui informe au passage que ce « ndiguël » sera suivi à la lettre.

« Nous sommes venus à Ngabou pour célébrer le Magal et rendre grâce à Serigne Saliou Mbacké. Les sujets et autres débats susceptibles d’alimenter la polémique ne nous préoccupent pas », rassure-t-il. Une consigne qui semble être bien respectée. Mais les journalistes devront faire avec, car à Ngabou, la réticence sera de mise devant la presse.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici