Thione Seck : encore de gros mots qui le rapetissent, davantage !

Le chanteur Thione Seck vient  encore de faire parler de lui-même. Il vient de s’illustrer aussi tristement en sortant de sa bouche empuantie des énormités qui le rapetissent, davantage. En  voulant répondre à ceux qui disent que son fils Waly Seck est un «Goordjiguène» (un homosexuel), le vieux leader du  Ram Dan n’a trouvé de mieux à dire  que de sortir  des insanités, du genre : «Que ses accusateurs laissent leurs filles avec Wally à Saly». Indigne !

La soixantaine longtemps révolue (il doit avoir dans les 66 ans), Thione Seck se permet d’aller fouiner dans les bas-fonds de la vilenie pour soutenir une telle thèse. Il maîtrise mal les commodités de la conversation, un trait marquant des grandes familles de griots et autres Gawlos du Sénégal et de l’Afrique. Thione , toujours dans l’empire de la colère, a l’habitude de tout chambouler!

Au lieu de sermonner son fiston qui s’incruste sous les feux de la rampe par un habillement indélicat, incommode  et  aux antipodes de nos valeurs sociales et religieuses, il cherche toujours  à l’innocenter, à lui laver à grande eau.

De qui se moque-t-il ? Nous, nous ne cherchons pas à savoir la virilité ou la frigidité de Waly mais, avons le droit et le devoir de s’interroger sur les actes contre-natures qu’il pose. Dieu sait qu’il n’en est pas à son coup d’essai. Enivré par sa popularité surfaite et se croyant au faîte de sa gloriole, pardon, gloire…musicale, celui qui se targue d’être le  nouveau chouchou de la jeunesse se croit sortir de la cuisse de Jupiter au point de vouloir  narguer le peuple. Il se montre en contre-modèle et veut, sur ces entrefaites,  en attirer son monde…jeune.

Les propos de Thione  sont,  somme toute, irresponsables, irrespectueux,  inélégants, injurieux, intempérants. Mais, bon, pour  ceux qui ont pour dieu que  l’argent…Visez mon regard !

Ibrahima NGOM Damel

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com