Un policier abat une femme enceinte…

Un officier de police de Baytown, au Texas, a tué par balle, lundi soir, une femme noire alors qu’il tentait de l’arrêter dans son complexe d’appartements. La vidéo de la confrontation dans laquelle on entend l’afro-américaine crier à plusieurs reprises : « je suis enceinte » avant d’être abattue a suscité une vague d’indignation sur la toile.

« Pourquoi me harcelez-vous ? »

KHOU 11, une télévision américaine située à Houston, rapporte que la fusillade a eu lieu après qu’un officier a identifié une femme avec laquelle il avait déjà fait la connaissance lors d’une patrouille dans son complexe d’appartements. Croyant avoir des mandats en suspens, il tenta de l’arrêter avant qu’une lutte ne s’ensuive.

L’agent a alors sauté sur ses pieds et tiré cinq coups de feu, la frappant au moins une fois. Dans une vidéo de l’altercation qui circule en ligne, on entend la femme crier « Pourquoi me harcelez-vous ? » et « je suis enceinte ! » avant d’être abattue.

L’officier a tenté d’apporter de l’aide, mais la femme a été déclarée morte sur les lieux. Le département de police de Baytown a publié mardi matin sur Facebook une déclaration ou une autre version des faits (plus en faveur d’agent de sécurité) est donnée :

« Il semble qu’alors que l’agent tentait alors de menotter la femme, elle a réussi à prendre le contrôle de son pistolet paralysant et l’a retourné contre l’officier, ce qui a forcé l’officier à tirer son arme de service et à tirer plusieurs coups contre elle, la frapper au moins une fois. La femme a été déclarée décédée sur les lieux ».

Des témoins qui ont vu la femme promener fréquemment son chien dans la région ont déclaré croire qu’elle pouvait avoir des problèmes mentaux, a rapporté la correspondante de CBS News, Nikki Battiste. « Ce n’est pas une mauvaise personne. Elle n’a fait de mal à personne », a déclaré Raquel Cuellar.

« J’ai regardé la vidéo. C’est horrible »

Selon le lieutenant Steve Dorris, une enquête est en cours. Dorris pense que l’agent portait une caméra pour le corps, mais cette séquence ne sera pas immédiatement rendue publique en raison de l’enquête.

« Nous allons passer quelque temps ce soir à reconstituer les événements et à obtenir des réponses aux questions », a déclaré Dorris à la presse.

En réponse à cette nouvelle inquiétante, beaucoup ont eu recours à Twitter pour exprimer leur indignation. Une internaute blanche a déploré : « J’ai regardé la vidéo. C’est horrible. À aucun moment, la force meurtrière n’était nécessaire. L’officier a tiré cinq balles sur une femme qui était sur le sol et qui pouvait être entendue en disant : « Je suis enceinte ». Il n’y a pas de mots. Notre urgence nationale est la façon dont les noirs et les bruns sont abattus chaque jour ».

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com