Le président du parti Rewmi, Idrissa Seck a célébré, ce lundi, la fête de l’Aïd El Kébir à la mosquée de Moussanté de la capitale du rail. Après la prière, Idrissa Seck qui continue de s’emmurer depuis un certain temps dans un mutisme qui ne dit pas son nom, n’a pas voulu s’épancher sur la situation nationale comme il en avait l’habitude, mettant le doigt dans la plaie.  » Je présente mes vœux à l’ensemble du peuple Sénégalais et souhaite un pardon pour mes offenses tout en sollicitant qu’on me pardonne également », a t-il plaidé.

Pour ajouter :  » Mes premières pensées vont à ceux qui ont été écartés de la fête par la maladie, la privation de liberté ou l’absence de moyens matériels au regard des nombreuses difficultés économiques et sociales qui frappent notre peuple. Mes pensées et mes prières également pour que nous ayons un excellent hivernage et que les redressements économiques puissent profiter à tous et que les fêtes futures soient plus belles que celles de cette année », a prié le leader de Rewmi qui semblerait avoir changé de fusil d’épaule, depuis son 3 ème échec à la présidentielle.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici