Swaziland: désormais, l’homme doit épouser 2 femmes au moins, sinon, il ira en prison

En Afrique australe et orientale, la scolarisation et la culture occidentale n’ont pas effacé les traditions. Celles concernant le sexe et le mariage résistent au temps. Et ces dernières années, elles tendent même à se développer, à se libérer. C’est le cas en Afrique du Sud, au Swaziland (appelé désormais Eswatini), au Kenya entres autres.

Il y a quelques jours, au Swaziland, Le roi Mswati III a pris une décision qui va marquer l’histoire de ce pays. Il a déclaré, en effet, que chaque homme devra désormais épouser au moins deux femmes. La raison évoquée, c’est qu’il y a plus de femmes que d’hommes. Et le roi veut que toutes les femmes aient la chance d’avoir un mari et faire des enfants.

C’est vrai que ce petit royaume n’a que 1.367.000 habitants (juste un peu plus que la population de la commune de Yopougon : 1.072.000). Plus de la moitié sont des femmes. Mais de là à ordonner que « l’homme qui n’épousera qu’une seule femme ira en prison », c’est déraisonnable.

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com