Sénégal: Le lesbianisme dans les lycées

L’ONG islamique Jamra a, dans un communiqué, dénoncé le retour du lesbianisme dans les lycées au Sénégal, après la publication dans les réseaux sociaux et dans des médias, la vidéo de deux lycéennes qui s’embrassent.

« Lorsque nous avons, comme tout le monde, «trébuché» sur cette scandaleuse vidéo, qui fait présentement le «buzz» dans les réseaux sociaux, mettant en scène deux jeunes lycéennes, apprenties-lesbiennes, s’embrassant goulûment devant leurs camarades de classe ébahies, Jamra s’est fatalement retrouvée devant ce dilemme cornélien ». 

Jamra et l’Observatoire de veille et de défense des valeurs culturelles et religieuses, MBAÑ GACCE, exhortent les autorités à tirer cette affligeante affaire de collégiennes lesbiennes au clair. Ne fût-ce que pour sauvegarder moralement d’autres jeunes filles, réduisant ainsi pour elles le risque, toujours réel, de se laisser fasciner sur ces pentes glissantes de la débauche, si rien n’est fait. 

L’ONG rappelle « qu’en mai 2012, une affaire similaire avait défrayé la chronique, impliquant toujours des jeunes filles, à Grand-Yoff, confondues d’actes de lesbianisme par la Brigade des Mœurs. Le Rubicon avait été franchi lorsque les enquêteurs découvrirent que certaines séquences de leurs frasques, gravées sur Cd, se vendaient sous le manteau comme des petits pains, et que des enfants mineurs se les échangeaient gaiement via leurs téléphones portables ».  

Selon Jamra, « cette maudite vidéo des lesbiennes de Grand-Yoff aura malheureusement eu le temps de faire des ravages inattendus : dans le même quartier, un gamin de 13 ans, élève en Classe de 6e, et une fillette de 7 ans ont été violés en l’espace de vingt-quatre heures, précisément les 24 et 25 mai 2012 ! (les plaintes déposées par les parents des victimes à la Police en attestent largement). 

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com