ROND POINT N°7: La razzia des « Dacias » et « allo taxi » dans le transport

Le transport  a  une  contribution  notoire  dans  l’économie du  pays. Il a  besoin  d’une  certaine  régulation pour  mieux  rentabiliser  cette contribution.   Cependant,  il  faut  noter  qu’aujourd’hui,  on  assiste  à un  véritable  tohu-bohu.  Il  est difficile  de  reconnaître  les  véhicules  dites particulières  et  celles  destinées  au  transport  et  habilités  à le  faire.  Des  Dacias , des  véhicules 4X4,  et même  des véhicules  immatriculés  AD, tous se plongent  dans  le  business  du  « Aller-Retour » pour  ne  pas  dire mobilité urbaine  et  entre localités.

 Une  injustice  décriée par  Mabadiakhou Fall,  syndicat  des  transporteurs,  qui  pose  le  grand  problème  des assurances,  des licences    des surcharges, mais  aussi  et  surtout  le  mutisme  de  l’Etat  qui laisse  faire.

A  la  Patte-d’Oie,   par  exemple,  il  y  en  a  pour  toutes  les  destinations  sans  en  avoir le  profil. Une  pratique  au su  et au vu  de  tous qui  laisse  sans  ambages les  transporteurs  de  proximité ( horaires) qui payent leur bus  à 21 millions  et  font  face  aux  exigences  de  l’Etat….

Entre autres situations dans  le milieu  du  transport, Habib Thiam  vous  présente le  septième numéro  de  Rond point.

Vivez l’ambiance des  garages entre plaintes et  complaintes de  chauffeurs et  transporteurs

Regardez la vidéo

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com