Des personnalités comme Amadou Mbow, Daniel Cabou ou Famara Ibrahima Sagna pour composer un comité de médiation afin de renouer la crise qui secoue actuellement l’école sénégalaise. C’est ce que propose Penda Mbow, représentante du Bureau personnel du chef de l’Etat à la Francophonie. Enseignante du Département d’Histoire de l’Université cheikh Anta Diop de Dakar, elle se dit concernée par la crise actuelle que traverse l’école sénégalaise. « Il arrive un moment ou la lutte doit cesser et laisser place à la négociation pour la constitution d’un consensus fort. L’effondrement de l’école, c’est l’effondrement de la nation. Il faudra un sursaut collectif et patriotique pour sauver l’école. C’est pourquoi j’en appelle à la mobilisation des élites », a-t-elle lancé.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici