Polémique autour du clip de Ngaaka Blindé : La vidéo-girl assume sa « nudité »

Scénario calibré narrant une histoire d’amour entre deux jeunes tourtereaux nostalgiques de leurs moments à deux… Le décor est vite planté. Ambiance hot, petites tenues, corps ruisselants, positions lascives, déhanchés affriolants, le ton est donné pour un clip étonnant et détonnant. Le rappeur Ngaaka Blindé a ainsi signé son come-back musical, après un séjour carcéral pour une histoire de faux billets.

L’artiste n’a pas perdu du temps pour mettre dans les bacs « Bb Yoo ». Mais, le succès pressenti autour du nouveau son, s’est mué en polémique virale sur les réseaux sociaux. Le clip au lieu de truster les hits, a tout bonnement soulevé les foudres puritaines des bien-pensants. Quand certains relèvent le caractère obscène de la vidéo de plus de 4 minutes, d’autres vont jusqu’à préconiser la censure. Quelques heures après sa sortie officielle, ils l’ont supprimé. Une démarche que des « censeurs » n’ont pas manqué de saluer. En revanche, pour le rappeur, c’était un pas en arrière, puisque son oeuvre ne serait plus visible.

Seulement, après quelques jours d’accalmie, le rappeur a riposté la vidéo sur son compte You-Tube. Elle est à nouveau dispoble et fait encore beaucoup couleur d’encre. Soukeyna, la vidéo-girl; qui joue le rôle principal aux côtés de Ngaaka, n’a été pas épargnée par l’ire des internautes. Une vague d’invectives s’est en effet abattue sur la jeune femme d’une vingtaine d’années. Son accoutrement passé au crible, a été jugé non conforme à nos réalités. Aguichante à souhait, son « opération de charme » a fait tâche d’huile sur le web. Soukeyna n’est pas pour autant attristée par cet assaut moral contre sa personne. « Je n’ai même pas essayé de lire les commentaires. Cependant, les gens autour de moi me les ont fait parvenir. Autant vous dire que cela ne m’a pas affectée. Ceux qui me connaissent vraiment, savent quel genre de personne je suis. Je ne suis pas mauvaise », fait-elle savoir. La jeune fille, considérant qu’est s’est pleinement investie dans un jeu de rôle avec Ngaaka Blindé, voit derrière cette polémique, un débat vieux-jeu et stérile. « Je suis une actrice et j’ai été payée pour exécuter un rôle, je l’ai fait. C’est mon travail. Le reste n’est que futilité. D’ailleurs, j’ai pris la peine de porter un haut par-dessus », lâche-t-elle.

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com