Le géant australien de l’énergie Woodside a attribué à Halliburton neuf contrats conditionnels pour des services de forage et d’achèvement pour la phase du développement du champ SNE au large du Sénégal.

La campagne de forage, qui devrait débuter à la fin de 2020 ou au début de 2021, prévoit le forage et l’achèvement de 18 puits, avec un maximum de huit options sur une durée estimée à 3 ou 4 ans, a déclaré lundi Halliburton.

Selon offshoreenergytoday.com, les contrats attribués comprennent le forage, l’exploitation forestière, la cimentation, les finitions inférieures, la ligne de production électronique et la ligne de coupe, les tubes enroulés et les services d’essais de puits.

« Nous sommes ravis de remporter ce contrat et de fournir des services à partir de nos multiples lignes de services sur ce qui sera probablement le premier développement pétrolier en eaux profondes au Sénégal « , a déclaré Shannon Slocum, vice-présidente principale de la région Eurasie, Europe et Afrique subsaharienne pour Halliburton.

« En plus de nos services, Halliburton investira au Sénégal en construisant des installations, en embauchant du personnel local et en faisant éventuellement appel à des fournisseurs locaux.

Les premiers travaux d’ingénierie débuteront à Perth, en Australie, plus tard cette année, puis seront transférés à Dakar, au Sénégal, en 2020.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici