Pêche illicite en Afrique : Une perte annuelle de 10 millions de tonnes de poissons

La pêche illicite communément appelée pêche Inn, fait perdre à l’Afrique 10 millions de tonnes de poissons par an, selon des statistiques publiées, hier, à Dakar, à l’occasion d’un atelier régional d’échanges sur les conséquences des subventions allouées au secteur de la pêche.

Selon les chiffres publiés par le Pr Rashid Sumaila, de l’Institut pour les océans et la pêche de l’Université de Colombie, la pêche Inn fait perdre à l’Afrique 10 millions de tonnes de poissons par an. En termes de comparaison, ce volume équivaut à 10 millions de vaches sur pied, a dit l’expert. Evoquant les causes du phénomène, M. Sumaila a estimé qu’elles sont liées à la surpêche notée dans les cotes africaines et aux subventions multiples qu’accordent les Etats au secteur de la pêche.

Pour l’Afrique de l’Ouest, les subventions allouées à environ 882 millions de dollars Us par an. Il s’agit, entre autres, des fonds publics injectés dans la gestion des pêcheries, des Aires maritimes protégées et des exonérations ou subventions effectuées par certains pays comme le Sénégal sur les prix du carburant. « C’est une perte énorme pour les générations futures », a indiqué le spécialiste. Il a saisi de l’occasion pour inviter les Etats à développer des synergies dans le but de renforcer le contrôle sur les ressources halieutiques. Le Pr Rashid Sumaila a aussi plaidé pour le retrait progressif des subventions allouées au secteur.

Facebook Comments
WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com