Le juge d’instruction du Tribunal de grande instance de Tambacounda n’a pas tremblé au moment de placer sous mandat de dépôt les personnes impliquées dans le meurtre de Tamsir Séné, défunt commandant de la Brigade de Koumpentoum. Il a été retenu contre elles l’association de malfaiteurs, vol en réunion avec usage d’armes à feu et meurtre. Ce sont 11 personnes sur les 13 déférées, dont le chef du gang Idrissa Sow, alias « Peulh Bu Rafet » qui ont été écrouées. Le juge a classé sans suite le dossier des deux individus qui ont été relâchés. Alors que la gendarmerie avait arrêté 22 personnes dans le cadre de son enquête.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici