Ravie d’avoir intégré la famille royale britannique, Meghan Markle est tout de même réticente à participer à une certaine activité avec sa belle famille : les parties de chasse. Elle a donc trouvé une bonne excuse pour y échapper. 

Meghan Markle n’en fait qu’à sa tête : peu importe le protocole et les codes royaux, elle refuse de s’y plier s’ils vont à l’encontre de ses idées. Comme lorsque Donald Trump était en visite officielle au Royaume-Uni. L’épouse du prince Harry avait clairement fait savoir qu’elle ne souhaitait pas rencontrer le président des Etats-Unis, qu’elle ne s’était pas gênée de critiquer auparavant l’accusant notamment d’être « misogyne ». Pour éviter le dîner officiel auquel avait participé toute la famille royale, elle avait plaidé son congé maternité. Une technique qui avait fonctionné : Meghan Markle n’avait pas une seule fois croisé Donald Trump pendant toute sa visite. Et peu importe s’il l’avait trouvée « méchante ».

L’astucieuse excuse de Meghan Markle pour éviter les parties de chasse

Engagée pour les droits des femmes, elle défend également la protection des animaux. Ainsi, hors de question pour Meghan Markle de s’adonner à des parties de chasse avec le reste des membres de la famille royale. Et là encore, elle est pleine de ressources. La duchesse de Sussex a en effet une astuce pour ne pas participer aux après-midi chasse organisées à Balmoral, le château où séjourne Elizabeth II chaque été, sans pour autant froisser la reine. Elle simule tout simplement des maux de tête. « Meghan, qui refuse de participer à ce sport sanglant, choisit de faire semblant d’avoir mal à la tête pour y échapper », confie Robert Jobson, expert royal, au Daily Mail« Chasser des cerfs ou des biches lui fait toujours autant horreur ». Pourtant, selon le Sun, l’épouse du prince Harry va tout de même faire un sacrifice lors de son passage à Balmoral… aller pêcher à la mouche « pour faire plaisir au prince Charles ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici