Me Ousmane Sèye : « On ne peut plus négocier les contrats de Petro-Tim »

C’est un secret de polichinelle. Depuis quelques jours, en effet, l’opposition plaide pour la renégociation des contrats pétroliers et gaziers octroyés à Franck Timis et pour lesquels, estime-t-elle, le Sénégal a perdu beaucoup de milliards sous le sceau de la corruption. Toutefois, Me Sèye, avocat de l’Etat du Sénégal, est d’avis que renégocier un contrat dûment contracté en droit interne et selon la pratique au niveau international en la matière, ne peut être possible que si et seulement si, une des parties a subi un préjudice énorme. Ce qui, affirme-t-il, n’est pas le cas en l’espèce. « ceux qui plaident pour la renégociation des contrats pétroliers et gaziers du Sénégal dans Saint Louis et Cayar offshore profonds signés avec Petro-Tim, ne connaissent rien ou ne maîtrisent pas les textes en vigueur », explique-t-il. « La convention entre Petro-Tim et l’Etat du Sénégal signée le 17 juillet 2012, a respecté, entièrement, les dispositions de la loi de 1998 code pétrolier. Cette loi n’a nullement été violée au point de nécessiter la renégociation. Elle est aussi conforme aux orientations de l’initiative pour la transparence dans les industries extractives (Itie).

Facebook Comments

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com