Me Khassimou Touré  : La ville  de Dakar et Khalifa Sall ont,  chacun,  sa carte  d’identité

Le refus  de constitution de partie  civile  de la mairie de Dakar ne saurait prospérer, selon Me  Khassimou  Touré. Pour l’avocat, la ville de Dakar a une carte d’identité qui lui est propre.  Il en  est de même pour Khalifa SALL.

Ce sont deux personnalités qui sont différentes. Le conseil a bel et bien pouvoir et qualité à agir dans cette affaire.

Il s’y ajoute que si la ville de Dakar a estimé devoir se constituer partie civile c’est un débat de la ville de Dakar. On essaye par des subterfuges  juridiques de pouvoir l’écarter.  Cependant, Il faut qu’on définisse la nature des deniers publics qui sont en cause.

Selon l’avocat  toujours  dans  son argumentaire, tout denier public n’est pas deniers de l’Etat.

« Que l’Etat du Sénégal m’apporte la preuve qu’il a injecté de l’argent dans la caisse d’avance. Vous avez tous les pouvoirs d’appréciation de la légalité de l’acte. On aurait pu demander un renvoi pour permettre au préfet de faire sa seconde lecture. Un préjudice n’est pas seulement matériel. Un préjudice peut être moral. La ville de Dakar a subi un préjudice moral ».

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com