Le président Mauritanien, Hamed Ould Abdel Aziz affirme sa ferme volonté de respecter la constitution en ne briguant pas de 3ème mandat en 2019. Dans un entretien accordé à Jeune Afrique, repris par LES ECHOS, le chef de l’État Mauritanien déclare ne pas avoir du dauphin tout en confirmant sa volonté de conserver un regard attentif et intéressé sur le jeu politique national après son départ de la présidence.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici