Louga : Le Dac de Keur Momar Sarr reprend ses travaux

C’est du moins ce qu’a indiqué vendredi, à Keur Momar Sarr, la ministre de la Jeunesse, Néné Fatoumata Tall, en tournée dans la région de Louga dans le cadre du déroulement du programme national des vacances citoyennes éditions 2019.

Le président Macky Sall procédera « prochainement » à l’inaugura on officielle de ce Domaine agricole communautaire (Dac) qui s’étend sur une superficie de 5000ha, et polarise 86 villages. Et qui, à terme, devrait générer 20.000 emplois qui seront cons tués, pour l’es- sen el, de 223 groupements d’entrepreneurs agricoles et de producteurs qui bénéficieront de formation, a expliqué la ministre. La ministre a précisé que la vocation du Dac de Keur Mmar Sarr est de former, encadrer, et générer des emplois pour les jeunes et femmes de la région. Et qu’à ce titre, « la création de ce Dac répond au souci du gouvernement de traduire sa volonté de relever les défis de l’emploi des jeunes, avec comme toile de fond, la mise en œuvre de l’un des instruments de politique publique du président Macky Sall qu’est le Prodac».
Selon la ministre, le programme des Dac vise à contribuer à la réduction de la précarité sociale en milieu rural, par le développement et la promotion de l’entreprenariat agricole. En dotant l’intérieur du Sénégal d’infrastructures agricoles et d’aménagements structurants permettant, du coup, « d’exploiter de manière optimale les potentialités dont regorge notre pays ».

Néné Fatoumata Tall a par ailleurs estimé que les Dac pourraient jouer leur rôle de « véritables agropoles devant favoriser l’entreprenariat des jeunes et des femmes et, partant, promouvoir de nouveaux types de promoteurs privés désireux de s’investir dans les activités de production, de transformation et de services conformément à la vision déclinée par le chef de l’Etat dans le Plan Sénégal émergent (Pse). La mission du Prodac étant, selon elle, de créer de milliers d’emplois dans les chaines de valeurs de l’agriculture, de l’élevage et de la pêche.

Dans cette optique que, Mme Tall a tenu à féliciter le coordonnateur du Prodac, Pape Malick Ndour, et son équipe, pour leur « engagement à relever les défis de réaliser ce projet malgré les difficultés et obstacles ». A ce propos, le maitre d’œuvre des ouvrages de l’entreprise Green 2000 M. Gahdi, a fait savoir que sa structure n’a pas le droit de faillir à ses engagements, puisque le gouvernement du Sénégal s’est acquitté « totalement » de tout ce qu’il devait faire pour l’exécution correcte des travaux dans les délais qui leur sont impartis.

Facebook Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Twitter Auto Publish Powered By : XYZScripts.com